22/04/2008

Comment préparer le sol avant de réaliser un massif?

Pour qu’un massif soit réussi, il faut que la terre soit aérée et sans mauvaises herbes. Pour cela, il faut retourner la terre à l’aide d’une bêche de préférence à  l’automne précédent la date de plantation prévue. En retournant la terre, il faut être attentif à supprimer toutes les racines des mauvaises herbes, sous peine de les voir réapparaître dès les premiers rayons de soleil. Après le bêchage, la terre manquante doit être remplacée par du compost.

Après la plantation, ne pas mettre d’engrais tout de suite pour éviter de faire germer les graines éventuelles qui seraient encore dans la terre.

Si le sol est trop lourd ou trop gras, incorporez de l’humus d’écorces ou du sable pour l’alléger. Au contraire, pour qu’un sol retienne mieux l’eau, ajoutez de la terre argileuse ou de la poudre de pierre. Une fois les plantations terminées, paillez le sol (écorces, débris de tailles broyées…) pour freiner l’évaporation et la formation de mauvaises herbes. Voilà, maintenant il ne reste plus qu’à regarder vos nouvelles pensionnaires pousser !

21:19 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : les vivaces |  Facebook |

16/04/2008

vivaces ou annuelles?

Pourquoi choisir des vivaces plutôt que des annuelles et lesquelles choisir ?

 

Certains préfèrent choisir des vivaces pour les massifs car contrairement aux annuelles, leur beauté ne dure pas qu’une seule saison mais plusieurs années. En effet, une fois le parterre créé, les vivaces resplendissent pendant plusieurs années et évite donc de recommencer chaque année le même travail.

En plus, personnellement, j’adore les regarder pousser, se développer au fil des saisons. Attention, je ne boude pas pour ça les annuelles, au contraire mais je les marie aux vivaces qui ont une floraison plus courte pour éviter d’avoir des endroits sans fleurs.

Les vivaces permettent aussi de donner un effet plus naturel au jardin voire même, pour les amateurs du genre, un style sauvage.

Il existe des vivaces pour chaque partie du jardin même s’il faut admettre que le choix est plus vaste pour les espaces ensoleillés. Pour les zones ombragées, on donnera la priorité aux fleurs blanches ou bleues car ces couleurs sont lumineuses. Toutes les autres palettes de couleurs  vont très bien au soleil mais attention aux assemblages de couleur. Trop de méli-mélo ne met pas la beauté des fleurs en valeur, au contraire !

Pour qu’un parterre nous soit agréable, il faut de l’harmonie. Si on veut du romantisme, on préfèrera le rose, le blanc et le bleu. Le rouge, l’orange et le jaune mettent de bonne humeur. Les feuillages vert-gris associés au jaune, bleu et blanc donnent de la fraîcheur.

Il faut aussi choisir les teintes en fonction de l’environnement dans lequel on vit (couleur de la façade, des châssis, des poteries …).

Il faut aussi être attentif à la période de floraison en associant des plantes qui fleurissent à différentes périodes pour profiter d’un jardin fleuri toute l’année !

21:41 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : les vivaces |  Facebook |