06/11/2008

Nettoyage d'automne

Quand l'automne pointe le bout du nez, arrive avec lui le nettoyage avant l'hiver. Inspectez votre jardin d'hiver, les joints, les vitres, les ferrures pour assurer une bonne isolation à vos plantes d'orangerie. Tondez la pelouse une dernière fois en novembre et nettoyer vos parterres de vivaces. Broyez vos branches et déchets de taille et ajoutez le broyat sur le tas de compost, ce sera un apport de matières sèches très bénéfiques. Vous pouvez aussi laisser un tas grossier dans un coin du jardin et avec un peu de chance, un hérisson y logera cet hiver... Nettoyez vos outils, jouets d'enfants, barbecues au nettoyeur haute pression, rapide, aisé et économie d'eau! Profitez-en aussi pour voir si vos outils n'ont pas besoin d'un affûtage et pensez à les graisser aussi.

21:56 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : nettoyage d automne |  Facebook |

22/10/2008

Clématites

J'ai pour projet d'installer une arcade sur laquelle je ferai pousser 2 clématites. Le soucis, c'est que je n'arrive pas à me décider sur les variétés que je vais choisir. Il y en a une qui me tente beaucoup, c'est la "clématis florida sieboldii" crème au coeur mauve mais certains la conseillent, d'autres non alors j'hésite! Et puis, il faut trouver la deuxième qui se mariera parfaitement avec elle et parmi toutes les variétés existantes je ne sais laquelle choisir? Si vous avez des idées ou des conseils à me donner, ils sont les bienvenus!!!

Clematis florida Sieboldii"clématis florida sieboldii"

21:40 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : clematites |  Facebook |

13/06/2008

Que faire des iris après la floraison?

Après la floraison, il est recommandé de rabattre la tige qui a porté les fleurs à 10 cm du sol. Ne touchez surtout pas au feuillage pendant l'été car il permet à la plante de se régénérer pour l'année prochaine!

iris23avril07

21:11 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : iris |  Facebook |

03/06/2008

Bouturer le laurier rose

 thumb-le-laurier-rose-625

Le laurier rose est une plante que je trouve magnifique mais que je trouve aussi un peu trop chère chez certains pépinièristes surtout qu'elle se bouture très facilement. J'ai taillé le mien en avril et j'en ai profité pour faire 3 boutures. Il y a 2 façons de le bouturer: soit dans l'eau, soit dans la terre. Dans l'eau, il n'y a rien de plus facile et la réussite est quasi guarantie. Mettez de l'eau dans un verre, couvrez-le avec un aluminium pour éviter qu'il y ait trop d'évaporation et piquez les tiges au travers. Les premières racines apparaissent au bout de quelques semaines mais attendez qu'il y en ait assez bien pour les repiquer dans un pot! Si vous préférez un bouturage directement dans de la terre, alors faites-le dans un mélange léger de terreau (3/5), sable (1/5) et tourbe (1/5). Placez la bouture dans un endroit chaud, clair et humide mais pas au soleil direct pour éviter de griller les feuilles. Sur les photos, ce ne sont pas mes boutures car elles ne sont pas encore aussi belles mais comme ça vous pouvez voir à quoi elles doivent ressembler pour réussir!laurier-rose-racines

 

 

 

 

laurier-rose-bouture

 

 

Bonne chance et profitez-en pour faire plaisir à vos amis, je suis certaine qu'ils seront ravi!

21:30 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bouturer le laurier rose |  Facebook |

02/06/2008

à quoi sert le pralin?

Il est important de praliner les racines des arbustes avant la plantation. Le pralin est composé de terre argileuse, de bouse de vache et d’eau. Il agit comme un bain de boue hydratant sur les racines nues (les végétaux en conteneur n’en ont pas besoin). Son emploi est préconisé pour la reprise des végétaux à racines nues plantés tardivement au début du printemps et pour les rosiers. Il est vendu en poudre. Ajoutez de l’eau. La préparation doit avoir la consistance d’une pâte onctueuse. Enrobez les racines sur toute leur longueur et ensuite plantez.

14:57 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le pralin |  Facebook |

31/05/2008

Composer des jardinières et potées

Avant de transplanter les plants élevés en godets, faites-les tremper dans de l’eau pour bien mouiller la motte.

Mettez un fond de terreau pour jardinières dans le pot, ouvrez un trou 2 fois plus grand que la motte, posez la motte dans le trou sans la défaire (sauf si les racines forment un trop gros chignon) et rajoutez du terreau jusqu’à la base de la plante.

Ne serrez pas trop les plantes car elles vont se gêner et n’auront pas assez de place pour s’épanouir véritablement.

Ne choisissez pas des jardinières trop peu profondes car le terreau va s’y épuiser trop vite et va se dessécher rapidement.

N’oubliez pas les apports d’engrais (soit un engrais retard ou un engrais liquide à ajouter tous les 15 jours)

12:30 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : composer des jardinieres et potees |  Facebook |

29/05/2008

Que faire au jardin en juin?

ARBRES ET ARBUSTES

 

·                    Arrosez les hortensias avec un produit bleuissant

·                   Taillez les arbustes à fleurs de printemps (lilas, spirées, deutzias, exochordas, genêts, ceanothes …)

·                    Bouturez les hortensias

·                    Plantez des fuschias rustiques

·                    Supprimez les pousses vertes des arbustes panachés

·                    Taillez les haies de berberis, charmes,  aubépine

·                    Taillez les topiaires de buis

·                    Epandre un paillage à la base des haies avec les tontes de gazon (non traitées chimiquement)

·                    Installez un arrosage goutte à goutte

·                    Taillez les arbustes qui ont fini de fleurir

·                    Bouturez les viburnum et cotoneaster

·                    Enlevez les fleurs fanées des rosiers

·                    Coupez les fleurs fanées des rhododendrons

·                    Paillez et arrosez les jeunes arbustes

·                    Plantez l’arbre aux faisans (Leycesteria formosa)

·                    Traitez les conifères avec un insecticide

·                   Plantez un  tilleul (Tilia henryana) à floraison très tardive (septembre)

FLEURS ET  PLANTES

 

·              Commencez les semis de monnaie du pape, campanules, œillets de poète, digitales, giroflées

·              Semez directement en place les dernières annuelles à croissance rapide (alysses, capucines, sanvitalias)

·              Bouturez les oeillets

·              Tuteurez les plantes vivaces hautes (delphiniums, hélianthus, hélénies)

·              Plantez une dernière série de glaïeuls

·              Garnir les massifs et les vides dans les plates bandes avec des annuelles et des plantes semi rustiques

·              Pincez la moitié des tiges des phlox et des asters hauts afin de prolonger la floraison

·              Rabattre après la floraison les touffes de delphinium, lupins et centaurées des montagnes

·              Divisez ou bouturez les plantes de rocailles de printemps (alysses, aubriète, arabis)

·              Supprimez le feuillage fané des pavots d’orient

·              Traitez les lis en cas d’apparition du criocère

·              Traitez les rosiers contre les maladies et parasites

·              Pincez les branches faibles des rosiers

·              Bouturez les rosiers à floraison précoce

·              Epandre un paillis sur les massifs

·              Finir de garnir les potées, bacs et jardinières

·              Sortir les dernières suspensions, pots et bacs

·              Arrosez régulièrement

·              Fertilisez les potées d’annuelles tous les 15 jours

·              Epandre un paillis à la surface des pots

·              Semez en place les ipomées, le houblon panaché, les capucines grimpantes, les haricots d’Espagne

·              Mettre en place les structures accueillants les grimpantes

·              Taillez les clématites des montagnes

·              Fin de la période de mise en place des plantes d’étang

·              Ombragez vos serres et vérandas

·              Coupez les fleurs fanées des pois de senteur

·              Divisez les bambous

·              Déterrez les bulbes de printemps défleuris et placez-les à l’abri dans un endroit sec et aéré

·              Bouturez les souches de lupins

FRUITS ET LEGUMES

 

·                    Semez en place les salades, chicorées, choux de chine, haricots nains, cerfeuils, betteraves, fenouils, potirons, endives

·                    Plantez les tomates, poireaux, céleris-branche, melons, courgettes

·                    Buttez les pommes de terre

·                    Ratissez les mauvaises herbes

·                    Protégez les fruits des attaques des oiseaux avec des filets

·                    Traitez la vigne

·                    Traitez contre les maladies

·                    Taillez les fruitiers à noyaux

·                    Récoltez carottes, laitues et persil

·                    Continuez à semer carottes, épinards d’été

·                    Echelonnez les semis de radis de différentes variétés pour en récolter plus longtemps

·                    Ensachez les pommes et les poires pour les protéger du carpocapse

·                    Eclaircissez pommiers, poiriers et pêchers en enlevant un fruit sur trois sur chaque bouquet

·                    Récoltez fraises, cerises et framboises

             
 

                 

15:48 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : que faire au jardin en juin |  Facebook |

21/05/2008

Réussir la culture des rhododendrons et azalées

Les azalées et rhodos fleurissent d’avril à juin. Il en existe de nombreuses variétés, aux coloris allant du mauve au rouge, en passant par le blanc, le jaune, l’orange …

Les variétés hâtives ont un grand succès mais attention, leurs boutons floraux ne supportent pas les gelées tardives et il faut donc bien choisir leur emplacement en les installant par exemple contre un mur qui emmagasine la chaleur et les protège du vent.

Ces plantes aiment les sols humides, bien drainés et surtout acides (PH < 5,5). Si ce n’est pas le cas, ajoutez à la plantation de la terre dite de bruyère. Plantez-les de préférence à la mi-ombre, la floraison y sera plus longue.

 

Meilleurs variétés hâtives de rhodos :

  • Praecox : fleurs roses ou mauves claires, floraison fin mars
  • Frühlingsbeginn : grandes fleurs roses
  • February dawn : forme naine, fleurs roses-mauves, début mars
  • April rose : fin mars, longue floraison
  • Osterschnee : fleurs blanches, longue floraison et forme compacte
  • April snow : petite taille, fleurs blanches, résiste bien au gel
  • Peppone : nouveau cultivar très résistant au froid. Fleurit en même temps que praecox

22:39 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : rhododendrons et azalees |  Facebook |

03/05/2008

5 règles d'or pour avoir de beaux hostas

1° Evitez d’acheter des plantes aux feuilles molles car ça signifie qu’elles ont été forcées. Préférez des plantes en conteneur d’ 1 litre au moins car elles sont + fortes que celles en godets.

 

2° A la plantation, ameublissez bien le sol et s’il est argileux, ajoutez du gravier mélangé à du terreau dans le trou de plantation. Faites attention de planter le collet de la plante (base) bien au-dessus du niveau du sol.

 

3° Arrosez régulièrement lorsqu’il fait chaud, seulement durant les premières semaines de plantation car après, les racines sont assez fortes pour aller puiser en profondeur l’eau qu’elles ont besoin. Evitez de mouiller le feuillage

 

4° Apportez une fois tous les 2 ans seulement un peu de compost autour des plantes en automne.

Ajoutez un peu de cendres de bois qui renforce le feuillage.

 

5° En automne et en hiver, enlevez les feuilles mortes pour ne laisser aucun déchet organique près de la souche car ces feuilles servent de nourriture et de refuges pour les limaces pendant les journées humides !

 

Hostas-r

22:10 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : avoir de beaux hostas |  Facebook |

cultiver des hostas en pot

Les hostas vivent très bien en pot pendant des années. Les miens se portent à merveille et pourtant ils sont dans le même pot avec le même terreau depuis 3 ans.

Ils ne demandent pas beaucoup de soins si ce n’est d’apporter un peu d’engrais pour que la plante soit nourrie de manière équilibrée pendant sa période de végétation.

Posez le pot dans une soucoupe qui sera toujours remplie d’eau car les hostas aiment les milieux humides en été. En plus, cette eau peut aussi servir de barrière contre les limaces.

Les potées peuvent rester sans problème dehors en hiver car les hostas résistent très bien au froid.

 

hosta_blue_mouse_ears_accent_plant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

21:59 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : des hostas en pot |  Facebook |

30/04/2008

Que faire au jardin en mai?

FLEURS ET ARBUSTES

 

·        Installez les annuelles dans les jardinières. Choisissez un terreau de qualité et ajoutez-y quelques dés d’engrais à libération lente. Cet engrais est le + intéressant car un seul apport à la plantation suffit. Vous pouvez éventuellement en rajouter à la fin de l’été si vous voyez que la floraison faiblit.

·        Binez les massifs pour éviter que les mauvaises herbes se développent

·        Plantez vos dahlias

·        Semez les annuelles (cosmos, capucines, zinnias, lavatères…)

·        Marcottez vos rosiers à tiges souples et de nouvelles tiges apparaîtront dans quelques mois

·        Sortez vos plantes grasses et cactées, placez-les par exemple sur un rebord de fenêtre ou dans un endroit à l’abri de la pluie

·        Préparez vos installations d’arrosage (goutte à goutte …)

·        Une fois les saints de glace passés (mi mai), sortez vos pélargoniums, lantanas, bougainvillées… Exposez-les progressivement au soleil pour éviter d’endommager le feuillage encore fragile

·        Aérer serres et châssis pour évacuer l’humidité.

·        Plantez les azalées en fleur pour être certains de leur couleur

·        Préparez vos potées de bégonias. Utilisez un mélange riche en humus (terreau pour plantes de jardinières), mettez aussi des graviers au fond du pot pour le drainage.

·        Déterrez les tulipes et jacinthes défleuries, gardez-les au sec et remplacez les espaces vides par des annuelles

·        Faites tremper les grosses graines (capucines, pois de senteur …) dans de l’eau douce et tiède pendant quelques heures pour les attendrir et les aider à germer + vite.

·        Plantez les bulbes d’été (oxalis, anémones de Caen, freesia, canna…)

·        Repiquez les jeunes plants issus de vos boutures

·        Fertilisez les arbustes

·        Plantez un palmier. Attention de choisir une espèce appropriée à votre climat

·        Marcottez les spirées de printemps

·        Taillez les arbustes qui ont fleuri mais attention de ne tailler que ceux qui fleurissent sur des rameaux développés l’année précédente

·        Traitez vos rosiers contre les pucerons car ceux-ci aiment les nouvelles pousses

·        Tondez régulièrement la pelouse

·        Divisez les plantes tapissantes

·        Repeuplez vos bassins avec des jeunes poissons plutôt que de choisir des sujets déjà de grandes tailles car les jeunes s’adaptent mieux aux nouveaux environnements

·        Contrôlez les attaches et les tuteurs de vos vivaces et grimpantes en place. Remplacez les attaches qui sont cassées ou étranglent les branches.

 

LEGUMES

 

·        Semez les haricots verts, courges, céleris raves, navets

·        Repiquez les laitues de printemps et semez les laitues d’été

·        Installez quelques pieds de courgettes et d’aubergines

·        Binez régulièrement pour empêcher les mauvaises herbes de s’installer

·        Plantez quelques pieds de tomates et tuteurez-les dès le départ

·        Buttez les pommes de terre

·        Si les journées sont chaudes, arrosez en fin de journée

·        Plantez quelques poireaux fins (grosseur d’un crayon)

 

FRUITS

 

·        Apportez au-moins 10 l d’eau par semaine au pied des jeunes arbres fruitiers récemment plantés

·        Installez un paillage au pied des fraisiers après la floraison. Il protège les fraises et maintient l’humidité nécessaire

21:52 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : que faire au jardin en mai |  Facebook |

22/04/2008

Comment préparer le sol avant de réaliser un massif?

Pour qu’un massif soit réussi, il faut que la terre soit aérée et sans mauvaises herbes. Pour cela, il faut retourner la terre à l’aide d’une bêche de préférence à  l’automne précédent la date de plantation prévue. En retournant la terre, il faut être attentif à supprimer toutes les racines des mauvaises herbes, sous peine de les voir réapparaître dès les premiers rayons de soleil. Après le bêchage, la terre manquante doit être remplacée par du compost.

Après la plantation, ne pas mettre d’engrais tout de suite pour éviter de faire germer les graines éventuelles qui seraient encore dans la terre.

Si le sol est trop lourd ou trop gras, incorporez de l’humus d’écorces ou du sable pour l’alléger. Au contraire, pour qu’un sol retienne mieux l’eau, ajoutez de la terre argileuse ou de la poudre de pierre. Une fois les plantations terminées, paillez le sol (écorces, débris de tailles broyées…) pour freiner l’évaporation et la formation de mauvaises herbes. Voilà, maintenant il ne reste plus qu’à regarder vos nouvelles pensionnaires pousser !

21:19 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : les vivaces |  Facebook |

16/04/2008

vivaces ou annuelles?

Pourquoi choisir des vivaces plutôt que des annuelles et lesquelles choisir ?

 

Certains préfèrent choisir des vivaces pour les massifs car contrairement aux annuelles, leur beauté ne dure pas qu’une seule saison mais plusieurs années. En effet, une fois le parterre créé, les vivaces resplendissent pendant plusieurs années et évite donc de recommencer chaque année le même travail.

En plus, personnellement, j’adore les regarder pousser, se développer au fil des saisons. Attention, je ne boude pas pour ça les annuelles, au contraire mais je les marie aux vivaces qui ont une floraison plus courte pour éviter d’avoir des endroits sans fleurs.

Les vivaces permettent aussi de donner un effet plus naturel au jardin voire même, pour les amateurs du genre, un style sauvage.

Il existe des vivaces pour chaque partie du jardin même s’il faut admettre que le choix est plus vaste pour les espaces ensoleillés. Pour les zones ombragées, on donnera la priorité aux fleurs blanches ou bleues car ces couleurs sont lumineuses. Toutes les autres palettes de couleurs  vont très bien au soleil mais attention aux assemblages de couleur. Trop de méli-mélo ne met pas la beauté des fleurs en valeur, au contraire !

Pour qu’un parterre nous soit agréable, il faut de l’harmonie. Si on veut du romantisme, on préfèrera le rose, le blanc et le bleu. Le rouge, l’orange et le jaune mettent de bonne humeur. Les feuillages vert-gris associés au jaune, bleu et blanc donnent de la fraîcheur.

Il faut aussi choisir les teintes en fonction de l’environnement dans lequel on vit (couleur de la façade, des châssis, des poteries …).

Il faut aussi être attentif à la période de floraison en associant des plantes qui fleurissent à différentes périodes pour profiter d’un jardin fleuri toute l’année !

21:41 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : les vivaces |  Facebook |

15/04/2008

Semer des tagètes

 

Commencez vos semis à l’abri du froid, par exemple dans une mini serre chauffée.

Semez vers la mi-avril.

·        Eparpillez les graines à la surface d’un pot (une graine tous les 2-3 cm) et couvrez-les d’une fine couche de terreau pour semis

·        Arrosez copieusement et recouvrez d’une vitre ou d’un sac plastique pour conserver l’humidité. Maintenez au chaud entre 15 et 20°C

·        Les graines germent en une semaine à 15 jours. Quand elles sont suffisamment fortes, repiquez-le en caissettes en les espaçant de 5-6 cm et installez-les à la lumière à 15°C

·        Attendez que tout risque de gel soit écarté pour les planter au jardin. Ne mettez pas d’engrais à la plantation. Installez un plant tous les 15 cm.

·        Pincez les premières fleurs pour renforcer les plants

Image:Tagetes.jpg

22:15 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : semer des tagetes |  Facebook |

08/04/2008

Des lis en pot pour la terrasse

Au début du printemps, plantez 4 à 5 bulbes dans un pot de 30 cm de profondeur et 30 à 40 cm de diamètre. Placez une couche de drainage au fond du pot de 10 cm (par exemple, argex), puis une fine couche de terreau et installez les bulbes. Recouvrir d’une couche de 20 cm de terreau pour géraniums additionné d’1/3 de sable.Arrosez.

Augmentez les arrosage au fur et à mesure de la croissance des lis et fertilisez une fois par semaine de mai à juillet.

Les lis royaux et les lis trompettes sont les + conseillés.

22:05 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : planter des lis en pot |  Facebook |

07/04/2008

Savoir bien choisir une plante en pot

Il est important de bien choisir une plante lors de l’achat car du bon état de celle-ci dépend la réussite de la reprise par la suite.

Si possible, dépotez la plante pour contrôler l’état des racines. Elles doivent être vigoureuses et bien réparties Si elles forment un chignon ou un amas difficile à démêler c’est qu’elle est restée trop longtemps dans son pot et qu’elle y est à l’étroit. Dans ce cas, ne l’achetez pas ! Même chose si les racines dépassent trop du fond du pot.

Si la terre à la surface du pot est couverte de mousse et que la plante est un peu pâle, c’est qu’elle a attendu trop longtemps. Le feuillage doit être saint, brillant, sans taches, et sans parasites. La plante doit être touffue avec des bourgeons, elle reprendra mieux !

BON

 

MAUVAIS

 

 

 

 

17:18 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : conseils |  Facebook |

Comment planter les clématites?

Pour qu’une clématite offre une floraison abondante, il y a quelques règles à respecter :

Premièrement, il faut la planter la tête au soleil et les pieds au frais. Pour cela, on peut soit planter une vivace légère (par exemple, un géranium vivace) à sa base, soit installer un caillou.

Il faut creuser un trou de +/- 50 x 50 cm, ajouter du gravier pour le drainage et  un mélange de terre et de terreau. Il faut coucher la motte pour aider la plante à mieux grimper sur son support par la suite et enterrer la base de la tige à 15 cm de profondeur.

 

 

16:53 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : conseils |  Facebook |

06/04/2008

Faire son compost

Le volume des déchets ménagers pose souvent problème alors pourquoi ne pas valoriser ceux-ci en les transformant en compost? De plus, à la fois écologique et économique, le compost redonnera de la beauté et de la vigueur à votre jardin qui vous en sera très reconnaissant ...

  • Quels déchets de cuisine et de jardin peuvent être compostés?

La plupart des résidus de cuisine et de jardin peuvent être compostés. Pour obtenir un bon compost, il faut veiller à un bon mélange entre déchets grossiers et fins, humides et secs, riches et pauvres en éléments nutritifs.

Déchets riches en nutriments: résidus de tonte, légumes

Déchets pauvres en nutriments: foin, paille, déchets de taille d'arbres et arbustes

Les déchets de tonte doivent être mélangés à des matières grossières (broyat, paillis d'écorce, feuilles mortes). Cela permet de décompacter le tas et de l'aérer. Les branches doivent être broyées avant dêtre compostées. Les feuilles mortes doivent être mélangées à des matières riches car elles n'ont aucune valeur fertilisante. Les déchets de cuisine comme les épluchures de fruits et de légumes, le marc de café et les coquilles d'oeuf peuvent être compostées sans problème. Les peaux d'agrumes et de bananes se dégradent bien. Les petites quantités de papier (filtres, essuie-tout) se décomposent également bien. Quant aux restes de repas (viande, graisse...), à éviter!!!

  • Ne sont pas compostables

les détritus et contenu des sacs d'aspirateur (trop toxique), la cendre de charbon et de bois, les plantes malades

  • Comment se passe le procésus de décomposition?

Les organismes vivants (vers de terre, champignons, bactéries, collemboles, isopodes...) fragmentent et mélangent le compost et le rend nutritif pour les plantes. Pour que les organismes fassent bien leur travail, il faut bien aérer le compost et veiller à ce qu'il soit toujours humide. S'il est trop sec, il faut l'arroser, s'il est trop humide, intégrez-y des matières sèches. Recouvrez-le pour l'empêcher de se dessécher par temps chaud ou d'être détrempé par la pluie. Une température de départ comprise entre 60 et 70°C est signe que la décomposition se déroule correctement. Un compost normal met entre 6 et 12 mois pour mûrir. Il est alors grumeleux, de couleur sombre et sent la terre de fôret. L'été, la décomposition est plus rapide alors qu'en hiver elles est quasiment nulle. vous pouvez accélérer le processus en ajoutant un activateur de compost(vendu dans le commerce) ou de l'engrais organique.Le thermocomposteur est idéal pour les petits jardins car il prend peu de place. La matière s'y décompose en quelques mois mais le compost est plus grossier et sert plutôt au paillage. Le composteur doit toujours être ouvert en dessous pour permettre aux vers d'y entrer.

  • Comment utiliser le compost?

Il améliore la qualité du sol en lui apportant des éléments nutritifs, en l'aérant et en augmentant sa capacité de rétention d'eau. Le compost est idél pour le potager et les cultures en couches. Epandez +/- 2 à 3 litres de compost par mètre carré. Incorporez-lz superficiellement à l'aide d'une houe. Le printemps est la période idéale. Si le terrain est argileux ou glaiseux, il peut être étalé en automne. Lorsque le compost est bien mûr, il peut aussi s'utiliser juste avent le semis ou la plantation. Les massifs de vivaces et le gazon peuvent aussi être amendés avec du compost, mais n'utilisez que 1 litre au mètre carré. Le compost rapide obtenu dans un thermocomposteur convient mieux pour le paillage car il est plus grossier. Une couche étalée sous les arbustes ou les vivaces permet d'amender la terre pour un bon moment et de la protéger du dessèchement.

20:31 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : le compost |  Facebook |

Que faire au jardin en avril ?

FLEURS ET ABUSTES

  • Commencez à planter des bulbes d'été (cannas, glaïeules, crocosmias ...)
  • Nettoyer le bassin: retirez les feuilles mortes, nettoyez le filtre et commencez à nourrir les poissons s'ils sons sortis de leur léthargie
  • Semez du gazon
  • Taillez les arbustes à floraison estivale (bignones, buddléias, abélias, hibiscus, spirées...)
  • Nettoyez les vivaces en éliminant les parties desséchées
  • Dès la fin du mois, semez en pleine terre les annuelles telles que centaurées, soucis, capucines ...
  • Commencez votre compost
  • Retirez les protections des bananiers et palmiers et arrosez
  • Taillez la clématite "durandii" à 20 cm du sol car la plante fleurit sur les pousses de l'année
  • Taillez le camélia (si nécessaire) après la floraison
  • Scarifiez la pelouse
  • Semez la MINA LOBATA, une grimpante annuelle exotique
  • Préparez les massifs de vivaces
  • Fertlisez les arbustes après le rabattage en leur donnant de l'engrais à libération lente ou du compost mûr
  • Protégez les hostas des limaces
  • Redonnez une forme aux acacis boules
  • Paillez les espaces libres pour empêcher la germination des mauvaises herbes
  • Semez les fleurs d'été dans un local où la température est de 15 à 18°C
  • Rajeunir les graminées dégarnies au centre en divisant les touffes
  • Fertilisez les plantes en pot
  • Acclimatez les plantes. Par temps doux, sortez les plantes gélives quelques heures par jour mais les rentrer la nuit car il fait encore froid!
  • Bouturez les géraniums odorants et les placer dans un endroit chaud et éclairé mais sans soleil direct
  • Supprimez les pousses abîmées des arbustes par le gel avec un sécateur aiguisé et désinfecté.
  • Rabattez la lavande
  • Multipliez vos conifères par boutures
  • Plantez les haies à feuillage persistant.
  • Semez les graminées annuelles
  • Préparez vos pots. Remplacez la terre par un mélange de terreau, de tourbe et de sable à part égale.
  • Si le pot est trop gros, ne changez que la terre de surface (le premier tiers au moins).
  • Vaporisez les rosiers avec un fongicide traitant les taches noires du rosier.
  • Traquez les pucerons. En traitant dès leur première apparition, vous éviterez l'invasion.
  • Palissez les rosiers grimpants.
  • Plantez les rosiers en conteneurs.
  • Divisez les tubercules de dahlias lorsque les jeunes pousses atteignent une dizaine de centimètres de hauteur ou prélevez-en une pour réaliser une bouture.
  • Divisez les tubercules de bégonia et de canna
  • Remettez en forme les géraniums qui ont passé l'hiver à l'abri, en coupant les branches mortes ou pourries.
  • Tuteurez les digitales et aussi les Delphiniums qui risquent de plier au vent
  • Divisez les primevères
  • Apportez de l'engrais spécial rosiers à vos rosiers.
  • Apportez de l'engrais pour fleurs dans vos massifs.
  • Retirez les fleurs fanées des narcisses pour éviter la formation de graines.
  • Epandez du sulfate d'alumine au pied de vos hortensias si vous souhaitez faire bleuir ses fleurs.
  • Le conseil bio : épandez des cendres autour des plantes sensibles aux limaces et aux escargots pour les tenir à distance.
  • LEGUMES

    • Eclaircissez les semis de roquettes qui ont 3 semaines
    • Semez les épinards, carottes et laitues
    • Tuteurez les petits pois pour les empêcher de s'étaler en poussant
    • Plantez des griffes d'asperges
    • Buttez les pommes de terre
    • Aérez vos châssis en journée pour limiter la condensation
    • Plantez les oignons
    • Rabattez vos plantes aromatiques
    • Finissez de travailler votre terre si ce n'est pas encore fait
    • Arrosez de préférence à midi avec de l'eau tiédie au soleil
    • Semez les choux rouges et cabus, le céleri branche, les poireaux d'été, le basilic et les laitues sous tunnel
    • Posez un voile noir sur les emplacements destinés aux tomates, piments et aubergines pour réchauffer le sol
    • Semez le fenouil de florence
    • Eclaircissez les rangs des plants déjà semés et sortis de terre.
    • Multipliez le thym par marcottage.

FRUITS

  • Traitez le pêcher contre la cloque avec de l'oxychlorure de cuivre
  • Apportez du compost au pied des framboisiers
  • Plantez un pommier tardif comme "reinette clochard"
  • Installez des pieds de fraisiers en les espaçant de 40 cm
  • Plantez les arbustes à petits fruits
  • Taillez les pêchers
  • Plantez des pieds de vigne

 

14:38 Écrit par dominique dans pratique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : que faire au jardin en avril |  Facebook |